23 octobre 2012 – Pour la libération du coordinateur du CMSM et la fin de la répression ciblée contre des membres d’associations de migrants au Maroc

Les organisations soussignées exigent la libération du coordinateur du Conseil des migrants subsahariens au Maroc et l’abandon des poursuites engagées contre lui. mardi 23 octobre 2012 Elles dénoncent la répression ciblée qui s’abat sur les responsables des organisations de migrants au Maroc depuis quelques jours. Camara Laye, ancien président et actuel coordinateur du Conseil des migrants…

Recrudescence de la répression envers les migrants au Maroc Une violence qu’on croyait révolue

Note d’information conjointe sur la recrudescence de la répression contre les migrants au Maroc Septembre 2012 Le CMSM (Conseil des migrants subsahariens au Maroc) et le GADEM (Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants) constatent un niveau de répression des migrants en 2012 qui n’avait plus été atteint depuis les malheureux évènements…

11 septembre 2012 – Recrudescence de la répression envers les migrants au Maroc Une violence qu’on croyait révolue

Communiqué du CMSM (Conseil des migrants subsahariens au Maroc) et du GADEM (Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants). 11 septembre 2012 mardi 11 septembre 2012 Le CMSM (Conseil des migrants subsahariens au Maroc) et le GADEM (Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants) publient aujourd’hui, une note sur la…

13 Juillet 2012 – LA REGRETTABLE MORT D’UN SOLDAT MAROCAIN AU GRILLAGE DE MELLILA LE GADEM APPELLE LES FORCES DE L’ORDRE MAROCAINES A LA RETENUE

La presse rapportait le 11 juillet 2011 la mort d’un soldat marocain causée par des jets de pierres alors qu’il essayait de contrer la tentative de passage au cours d’une attaque « massive » de migrants sur le grillage de Mellila le 10 juillet 2010. Les informations obtenues par la suite font état de 30 migrants blessés…

25 Janvier 2012 – Mémorandum adressé le 16/12/2011 au chef du gouvernement nommé à propos de la situation des migrants au Maroc

« Pour une loi sur les migrations respectant les engagements internationaux du Maroc, garantissant les droits d’asile et de défense et concrétisant les principes de non discrimination et d’égalité de tous devant la loi ». Monsieur le chef du gouvernement, Huit ans se sont écoulés depuis l’adoption du décret n° 1.03.196 en date du 11 novembre 2003, portant…