Appelez nous : +212 (0)537-770-332

Halte au racisme, halte à la chasse aux migrants – Pour un Maroc, pays d’accueil et de tolérance

Rabat, le 19 août 2013 | Apprenant avec indignation l’horrible agression dont a été victime un jeune sénégalais, Ismaila Faye, le 12 août dernier, à la gare de Kamra à Rabat,

Rappelant que cet assassinat intervient quinze jours après le décès d’Alexis Toussaint, enseignant congolais à Rabat, en visite à Tanger, interpellé lors d’une rafle et poussé hors de la fourgonnette de police qui roulait à vive allure, Rappelant que cet assassinat intervient douze jours après les agressions sexuelles et viols subis par la jeune ivoirienne Tina, au sujet desquels elle a déposé une plainte auprès du procureur du Roi de Tanger, contre les cinq policiers qui l’avaient interpellée.

Constatant que les ressortissants subsahariens résidant au Maroc continuent à vivre dans l’angoisse et la crainte de rafles, arrestations et expulsions opérées au faciès, qui les maintiennent dans une situation d’insécurité permanente.

Constatant que cette violence institutionnelle ciblant cette communauté en particulier ne peut que favoriser la banalisation d’actes racistes et violents.

Nous, organisations soussignées tenons à exprimer :

–  Nos sincères condoléances aux familles d’Alexis et Ismaila, ainsi qu’à leurs proches et à la communauté subsaharienne vivant au Maroc, affectée par ces actes ignobles,
–  Notre condamnation sans appel de ces actes racistes et odieux,
–  Notre exigence que les coupables soient arrêtés, traduits devant la justice et jugés pour leurs actes.

 

Nous condamnons les politiques euro-marocaines qui prennent les migrants subsahariens en otage au nom d’intérêts qui les dépassent et en faisant fi des intérêts et des droits des personnes.

 

Nous appelons les organisations et les citoyens à se mobiliser pour faire barrage au racisme et renforcer au Maroc les traditions d’hospitalité et de tolérance.

 


AMDH, Association lumière sur l’émigration clandestine au Maghreb (ALECMA), Association des Ressortissants Sénégalais au Maroc (ARESMA-28), ATMF, ATTAC/CADTM Maroc, Collectif des communautés subsahariennes au Maroc, Chabaka – réseau des Associations du Nord pour le développement et la solidarité, Conseil des migrants subsahariens au Maroc, GADEM, Kirikou crèche, ODT-immigrés, Pateras de la vida, SOS-Migrants, Voix des Femmes Migrantes au Maroc

image_pdfTélécharger l\'article au format pdf
Tags :