Appelez nous : +212 (0)537-770-332

Démantèlement d’un réseau de traite d’êtres humains entre le Maroc et les Îles Canaries

06.07.2020 | Démantèlement d’un réseau de traite d’êtres humains entre le Maroc et les Îles Canaries

En collaboration avec Europol, la police nationale espagnole a effectué samedi une grande opération visant le démantèlement d’un réseau de migration irrégulière opérant entre les Îles Canaries et le Maroc. Selon El Diario, l’opération baptisée «Vulcano» s’est soldée par 28 arrestations.

 

L’opération a aussi réussi à empêcher l’arrivée de huit bateaux en direction des îles Canaries, tous en provenance du Maroc, tandis qu’un neuvième était prêt à repartir avec 34 personnes à bord.

 

Les migrants ont payé entre 1 000 et 2 000 euros en avance pour voyager sans gilet de sauvetage à bord. Pour la police, l’organisation aurait obtenu des avantages de plus de 350 000 euros.

Dans le cadre de l’opération, plusieurs perquisitions ont été effectuées dans des maisons de Fuerteventura, Tenerife et Castellón, où 5 630 euros en espèces, 17 terminaux téléphoniques, du matériel informatique et divers documents ont été saisis.

 

Les 28 personnes ont été arrêtées à Fuerteventura (12), Lanzarote (6), Tenerife (4), Castellón (3), Gran Canaria (1), Ibiza (1) et Calatayud (1) en tant qu’auteurs présumés de crimes d’appartenance à une organisation criminelle et d’atteinte aux droits des citoyens étrangers.

 

La police a ajouté que ce réseau de traite d’êtres humains se caractérisait par un haut niveau de sophistication et de professionnalisme, offrant même aux migrants le choix de l’île d’arrivée. L’organisation criminelle a ainsi réussi à introduire plus de 180 migrants en Espagne.

…Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/96042/demantelement-d-un-reseau-traite-d-etres.html

image_pdfTélécharger l\'article au format pdf
Tags : Chiffres Lutte contre migrations irrégulières/traite Maroc-Espagne Yabiladi