Appelez nous : +212 (0)537-770-332

Huelva : Les entreprises espagnoles menacent de suspendre le recours aux saisonnières marocaines

10.07.2020 | Huelva : Les entreprises espagnoles menacent de suspendre le recours aux saisonnières marocaines

Des patrons d’entreprises dans le secteur de la fraise basées à Huelva ont déclaré vouloir «suspendre» le recours aux saisonnières marocaines, bloquées depuis la fin de la campagne de récolte dans la province espagnole, pour la prochaine campagne.

 

Selon El Pais, ces hommes d’affaires se disent «frustrés» par le fait que 7 100 saisonnières marocaines n’ont pas pu regagner leur pays à cause de la fermeture des frontières du Maroc pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus. «Bien que la décision n’ait pas encore prise, l’idée devient de plus en plus répandue au sein du secteur», explique le journal.

 

«Jusqu’à présent, ce système a bien fonctionné mais quand il y a eu des problèmes, nous avons constaté qu’aucune des principales administrations ne propose de solutions», expliquent des hommes d’affaires affiliés au syndicat Interfresa.

 

«Nous devons nous assurer que tous les employés ne viennent pas du même endroit, pour éviter de telles situations», plaide Antonio Luis Martín, homme d’affaires de fruits rouges de Cartaya (Huelva). Il dit aussi «craindre» que ces «problèmes» surgissent à nouveau l’année prochaine.

 

El Pais rappelle que l’embauche depuis le Maroc représente environ 15% des travailleurs de la campagne de fruits rouges à Huelva, qui emploie plus de 110 000 personnes, mais que la fermeture des frontières décrétée par le royaume le 13 mars en raison du coronavirus a réduit le nombre de saisonnières de 14 000 à 7 200, forçant les sociétés basées dans la province à chercher de la main d’oeuvre locale ou de jeunes migrants étrangers pour sauver la saison.

 

«À la mi-juin et après la fin de leur contrat, ces femmes se sont retrouvées sans emploi et sans possibilité de retour. De plus, les conditions d’ouverture des frontières, limitées aux voies aériennes pour l’Espagne, ne sont pas en leur faveur. Il est impossible qu’elles puissent payer un billet d’avion», déplorent leurs employeurs.

…Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/96274/huelva-entreprises-espagnoles-menacent-suspendre.html

image_pdfTélécharger l\'article au format pdf
Tags : Covid19 Maroc-Espagne Migrations marocaines Yabiladi